Tempfinances
20 Septembre 2020 à 14h18 - 105

Quel est le rôle de l’État français dans un investissement Girardin outremer ?

Plage, Cocotier, Mer, Guadeloupe

L’investissement Girardin outremer, dont l’objectif est de réduire considérablement l’impôt de l’investisseur, implique l’intervention de plusieurs acteurs, dont l’État français lui-même. Les autres acteurs sont la banque, les locataires et les fournisseurs. Pour en revenir à l’État, quel est précisément son rôle ?

Encourager la construction de logements sociaux

Les DROM COM souffrent de problèmes en logement depuis ces dernières décennies : peu d’immeubles décents, tandis que la demande locative est élevée. C’est pourquoi, l’État a mis en place un dispositif incitant la construction de logements sociaux neufs répondant aux normes requises.

Cet appel s’adresse aux professionnels à forte imposition à l’impôt sur les sociétés, et exploitant en France métropolitaine. Quant à la construction de logements sociaux, elle a lieu dans les DROM COM également, dans tous les départements ultramarins. Le dispositif lancé à cet effet est le Girardin IS.

Rebooster l’économie en soutenant les entreprises ultramarines

L’économie en outremer a également besoin d’être appuyée, d’où l’intervention de l’État auprès des particuliers dont l’impôt sur le revenu est élevé. Ces derniers ont également leur résidence fiscale en France métropolitaine. En contrepartie de son soutien financier auprès de certaines entreprises ultramarines, l’investisseur réduit son IR. Il pourra même le gommer, en fonction du montant de son apport qui va être utilisé dans le financement de l’achat d’un matériel industriel. Le dispositif utilisé dans ce cas est le Girardin industriel.

En ce qui concerne tous les acteurs cités plus haut, ils se rejoignent au sein d’une société de portage spécialement créée dans le cadre de ce montage. Celle-ci est une SAS (pour le Girardin IS) et une SNC (pour le Girardin industriel). La forme juridique dépend toutefois du type de défiscalisation : c’est-à-dire avec ou sans agrément. Rappelons que l’agrément est requis lorsque le montant de l’investissement est supérieur à 250 000 euros.

Pour en savoir plus sur ces deux dispositifs : https://www.groupe-profina.com/espace-outre-mer/presentation/loi-girardin/.

Blog

  1. 31 Oct. 2020Investir en SCPI : prenez garde aux sites malveillants424
  2. 26 Sept. 2020Il ne faut pas placer son argent sans se faire conseiller568
  3. 22 Sept. 2020Crée une entreprise qui va rapporter sur le long terme164
  4. 15 Avril 2019Qui doit payer les frais de notaire lors d'une succession ?5232
  5. 13 Fév. 2019Il y a toujours une banque en ligne adapté à vos besoin financières2459